Violant une nouvelle fois des lois et des chartes internationales, les Etats-Unis avaient fait entrés à Qamichli, par les voies illégales, un convoi de 10 camions et véhicules militaires appartenant à la soi-disant «Coalition internationale» et ce en soutien aux milices séparatistes de FDS qui séquestrent les civils et violent le pétrole dans la Région est.

Des sources civiles et médiatiques avaient observé l’entrée d’un convoi composé de 200 camions transportant vers la ville de Qamichli des assistances logistiques et des véhicules militaires appartenant à la «Coalition américaine » via le point de Simalka qui lie le gouvernorat de Hassaké au nord de l’Irak, et ce en soutien aux Assayech et aux milices de FDS qui œuvrent d’une façon accélérée pour développer leurs relations avec l’entité de l’ennemi israélien dans tous les domaines.

Dans des déclarations au correspondant de SANA, des habitants avaient souligné que le soutien apporté par Washington aux milices séparatistes visent à perdurer la guerre et l’état d’instabilité et de chaos et à donner une couverture au vol des richesses du pays.