Pyongyang a menacé mardi 6 août de réaliser davantage de tests d’armes après avoir tiré de nouveaux projectiles, le quatrième essai du genre en 12 jours, en condamnant le début, au Sud, d’exercices militaires entre Séoul et Washington.