Le projet des voitures sans chauffeur du géant russe Yandex avance à grands pas: après des tests aux États-Unis et en Israël, plusieurs dizaines de véhicules circulent sur les routes russes et des tests en Europe et en Afrique sont aussi possibles, a annoncé à Sputnik Artiom Fokine, directeur du développement des voitures autonomes chez Yandex.

Au moins une centaine de voitures autonomes Yandex circuleront sur les routes de Russie dès septembre ou octobre, soit plus tôt que prévu, et le groupe pourrait envisager de lancer une coopération dans ce domaine avec des sociétés françaises, a déclaré à Sputnik Artiom Fokine, directeur du développement des voitures autonomes de l’entreprise.

Selon le responsable, «beaucoup de choses ont changé» depuis le lancement du projet, en mai 2017. Yandex a déjà testé 26 voitures autonomes dont six ont déjà été homologuées et immatriculées. La société dispose en outre de plusieurs autres voitures chargées de recueillir des données.

«Au total, nous avons assemblé 37 véhicules qui sont soit à l’étape d’essais, soit ont passé des tests mais n’ont pas encore été immatriculés. Nous avançons vers notre objectif d’avoir au moins 100 véhicules sur les routes avant la fin de 2019 […]. Nous allons même surpasser cet objectif, parce que nous aurons 100 véhicules dès septembre ou octobre», a détaillé M.Fokine.

Etiquette: ; ;