Les incidents violents sont passés de 1.752 en 2017 à 2.041 l’année dernière.

Deux agressions antisémites ont eu lieu le weekend dernier à Toronto, où des adolescents juifs de 14 ans ont été frappés et insultés tandis qu’à Montréal, un chauffeur de taxi a agressé un passant juif.

La première attaque a eu lieu dans la banlieue de Toronto, où vit une importante communauté juive. Les deux victimes ont raconté avoir été suivies par un homme âgé de 18 ans environ, qui les a insultées et frappées au visage avant de fuir.

Vendredi, un homme juif a signalé une autre agression dans la ville de Montréal, où un chauffeur de taxi a agressé un passant qui portrait une kippa. L’homme a été renvoyé de son travail et la police de Montréal a ouvert une enquête.

Ces incidents sont d’autant plus inquiétants que les Juifs sont la minorité qui subit le plus grand nombre de crimes haineux au Canada.

Selon des études, la minorité juive au Canada est sujette à des attaques répétées. Selon les données, les Juifs sont la minorité qui souffre le plus d’incidents violents et de crimes de haine. Ils sont passés de 1.752 en 2017 à 2.041 l’année dernière.

Le harcèlement s’avère être la forme de discrimination la plus répandue auprès des communautés juives canadiennes. En 2018, il y a eu 1809 cas de harcèlement sur les 2041 répertoriés.

Etiquette: ;