Trois personnes ont été arrêtées en Arménie à la suite d’une tentative présumée d’assassinat d’un ancien député par voie d’explosifs sur l’autoroute Erevan – Sevan, vendredi.

Le véhicule utilitaire appartenant à Melik Manukian, un homme d’affaires et ancien député appartenant au groupe du magnat Gagik Tsarukian dans le Parlement précédent, a été endommagé, mais personne n’a été blessé, selon la police.

Il a été rapporté plus tard que Manukian n’était pas à l’intérieur de la Ranger Rover au moment de l’explosion. Quatre personnes qui se trouvaient dans le véhicule ont été reconnues comme victimes de cette action.

La commission d’enquête n’a pas immédiatement révélé l’identité des personnes arrêtées.

Elle a indiqué que des explosifs avaient été placés auparavant sous un pont sur l’autoroute et qu’ils avaient été largués au moment du passage du véhicule de l’homme d’affaires et d’une autre voiture qui l’accompagnait. « Le crime n’a pu atteindre sa cible en raison de circonstances indépendantes de la volonté [de l’auteur ou des auteurs] », ont ajouté les enquêteurs.

L’explosion a eu lieu non loin d’une usine de bouteilles appartenant à Manukian, surnommé Shoushi Melo (Bottle Melo).

L’homme d’affaires n’a pas pu être joint. S’adressant à l’un des médias locaux, Manukian a déclaré qu’il ne pouvait pas dire s’il s’agissait d’une tentative de meurtre ou simplement d’un « accident ».

Selon des données préliminaires, parmi les personnes arrêtées dans le cadre de l’affaire se trouve également le garde du corps de Manukian, qui a ignoré les ordres de la police de ne pas déplacer le véhicule de l’homme d’affaires du lieu du crime.

En janvier dernier, le fils de Manukian, Shant, faisait partie des quatre personnes arrêtées pour une fusillade très médiatisée dans un restaurant appartenant à son père. Il avait été ensuite libéré. Huit personnes ont été blessées dans cette fusillade et l’une d’elles n’a pas survécu à ses blessures.

Etiquette: ;