L’avionneur devrait localiser une nouvelle ligne d’assemblage de l’avion le plus vendu au monde l’A321neo à Toulouse. Mais Airbus n’a pas encore confirmé cette décision.

Le constructeur aéronautique européen Airbus devrait implanter une nouvelle ligne d’assemblage de l’A321neo, le modèle le plus vendu, à Toulouse, rapporte Reuters.

Pour l’instant, ce nouvel appareil est assemblé à Hambourg, en Allemagne.

Pourtant, la décision de la localisation de cette nouvelle ligne d’assemblage n’a pas encore été confirmée par le constructeur européen. En outre, de possibles installations en Chine et aux États-Unis sont aussi envisagées dans le cadre d’une étude sur la hausse de la production de l’A321, qu’Airbus entend finaliser cette année.

Toutefois, Toulouse est prête à accueillir la nouvelle ligne d’assemblage de la famille A320, car l’usine locale Jean-Luc Lagardère comprend assez d’hangars ayant été fabriqués pour l’A380, dont la commercialisation a été stoppée en raison d’une demande faible. La production de ce gros-porteur doit s’arrêter en 2021.

«Toulouse tient clairement la corde», a indiqué une source à Reuters, tandis qu’une autre note selon laquelle l’avionneur avait déjà failli annoncer une décision en faveur de la ville du sud-ouest est apparue fin juillet.

D’après le site Air & Cosmos, Airbus doit livrer près de 2.500 exemplaires de l’A321neo.

Selon Reuters, le constructeur aéronautique a refusé de commenter le choix du lieu de la prochaine ligne d’assemblage.

«Nous constatons un besoin d’adapter nos capacités d’assemblage pour tenir compte, à partir de 2022, de la place plus importante prise par l’A321 dans le mix de la famille A320», déclare le directeur général délégué d’Airbus Michael Schoellhorn dans un courriel transmis par Reuters.

Depuis le début du siècle, la part des livraisons du modèle l’A321 au sein de la famille A320 représente aujourd’hui 16%. Airbus espère l’augmenter à 50%.

Etiquette: ; ; ;