Le Bureau d’investigation de l’État étudie des faits éventuels concernant l’organisation du passage illégal de l’ancien président ukrainien Petro Porochenko à la frontière de l’Ukraine.

Cette information a été communiquée par le service de presse du Bureau d’investigations d’État.

« En outre, il sera précisé que les responsables des douanes et des autorités de la frontière de l’État puissent inscrire dans les documents officiels des informations sciemment fausses afin de garantir le franchissement de la frontière », peut-on lire dans le communiqué.

Il est signalé que l’enquête préliminaire a été ouverte sur la base des infractions pénales prévues par: la première partie de l’article 366 du code pénal de l’Ukraine ( forgerie ); Partie 1 de l’article 332 du Code pénal de l’Ukraine (transfert illégal de personnes à travers la frontière de l’État ukrainien); Partie 4 de l’article 358 du code pénal de l’Ukraine (utilisation d’un document délibérément falsifié).

L’année dernière, les journalistes du projet « Schémas » » avaient mené une enquête et découvert que Porochenko avait passé les vacances de Noël aux Maldives du 1er au 8 janvier 2018. Il a fait ce voyage dans un avion privé avec 7 autres passagers. Les journalistes ont supposé que ces personnes ne passaient pas le contrôle des passeports et voyageaient sous d’autres noms. Selon les estimations des journalistes, le président aurait dépensé au moins 500 000 dollars en vacances.

Etiquette: ; ;