Au Texas, le chef de la police s’est excusé pour un incident impliquant deux agents à cheval escortant un Noir attaché au bout d’une corde. Selon lui, les forces de l’ordre «ont pris une mauvaise décision» pour convoyer l’interpellé.

Une photo représentant deux agents de la police montée texane escortant un Noir tenu par une corde alors qu’eux-mêmes restaient sur leurs chevaux est devenue virale sur le Net, suscitant l’indignation de plusieurs personnes pour qui l’image rappelle l’époque des esclaves noirs enchaînés. Le chef de la police s’est excusé pour ce traitement inapproprié.

Selon le chef de la police de Galveston au Texas Vernon Hale, le suspect, Donald Neely, arrêté pour une violation de propriété et menotté, aurait normalement dû être conduit au poste de police dans un véhicule motorisé, mais seuls des agents de la police montée étaient disponibles.

«Même s’il s’agit d’une technique enseignée et la meilleure des pratiques dans certaines circonstances, j’estime que nos agents ont pris une mauvaise décision», a déclaré le responsable policier dans un communiqué publié sur Facebook.

De nombreuses personnes ont demandé que les agents soient sanctionnés voire renvoyés de la police.

«Nous sommes en 2019, pas 1819», a ainsi réagi James Douglas, président de l’antenne de Houston de la NAACP (Association nationale pour la promotion des personnes de couleur, en anglais), la première organisation de défense des Noirs américains, cité dans le quotidien Houston Chronicle.

Le chef de la police Vernon Hale a fait savoir qu’il avait décidé de mettre un terme à cette méthode pour convoyer les personnes interpellées.

Etiquette: ; ; ;