En Allemagne, ils craignaient que Nord Stream-2 ne provoque une scission des relations entre l’Europe et les États-Unis.

 

C’est ce qu’a déclaré le chef du Comité oriental de l’économie allemande, Wolfgang Büchel.

Voir aussi : Donetsk ne voit pas la nécessité d’une vidéoconférence pour Minsk

Il est confiant que les nouvelles sanctions imposées par les États-Unis feront de Washington un jouet de l’ensemble du système énergétique européen, y compris des atteintes à l’Allemagne, à la France, à l’Italie, aux Pays-Bas, à l’Autriche et à la Suisse.

En outre, Büchel souligne que seule la Russie peut assurer l’approvisionnement en gaz de l’Europe et qu’une entreprise générant des milliers d’emplois peut être sanctionnée.

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

Groupe Ami FaceBook du mois : GUERRE ACTUELLE

Etiquette: ; ; ; ;