La situation diplomatique se tend davantage entre l’Inde et le Pakistan après la révocation de l’autonomie du Cachemire indien par New Delhi. Toutefois, Islamabad a écarté, jeudi 8 août, le recours à l’armée.

« Le Pakistan n’envisage pas l’option militaire », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Shah Mehmood Qureshi lors d’une conférence de presse.

Le pays avait annoncé, mercredi soir, l’expulsion de l’ambassadeur indien à Islamabad et le rappel de son propre représentant à New Delhi. Islamabad avait également suspendu le commerce bilatéral, une mesure principalement symbolique.

Etiquette: ; ; ;