Une éditorialiste de LCI a tenu des propos qui ont choqué de nombreux utilisateurs des réseaux sociaux. Elle a en effet affirmé qu’il fallait peut-être «passer par des morts, même si c’est regrettable» si de «jeunes révoltés» n’avaient pas peur de la police.

Les propos qu’Hélène Pilichowsky a tenu sur le plateau de LCI ont créé la polémique. La journaliste y a en effet annoncé qu’il était possible de «passer par des morts» pour rétablir l’ordre public. Elle se référait notamment aux actions de la police le jour du décès de Steve à Nantes. Les circonstances de sa mort ne sont pas encore élucidées.

«Est-ce qu’il faut passer par des morts? Peut-être. Même si c’est regrettable», a-t-elle répliqué à son interlocuteur en déplorant «l’absence de peur envers la police et les gendarmes». «Les policiers étaient peut-être en légitime défense», a-t-elle estimé.

Où est Steve?

Steve Maia Caniço avait disparu à Nantes, dans la nuit du vendredi 21 au samedi 22 juin, après une intervention policière. Lundi 29 juillet, son corps a été retrouvé dans la Loire.Le rapport de l’IGPN sur le drame n’a établi aucun lien entre la chute de plusieurs personnes dans le fleuve le soir de la Fête de la musique et l’intervention des policiers.

Etiquette: ; ; ; ;