Les forces de l’ordre de Casablanca, au Maroc, ont procédé à l’interpellation d’un commissaire de police accusé d’usurpation d’identité et d’escroquerie, a indiqué la presse locale.

Un commissaire de police marocain, affilié à la direction générale de la Surveillance du territoire (DGST) de la ville de Casablanca, a été interpellé par les forces de l’ordre pour usurpation d’identité et escroquerie, a indiqué le site d’information Le 360. Le prévenu se faisait passer pour un grand responsable du renseignement marocain à l’étranger et promettait à ses victimes d’aider leurs enfants à faire des études hors du pays, a ajouté la même source.

Selon le média, le mis en cause approchait ses victimes, souvent des hommes âgés, dans les mosquées. Une fois qu’il gagnait leur confiance, il se montrait intéressé par la scolarisation de leurs enfants en leur promettant un voyage d’études aux Pays-Bas, prétextant le versement de primes par les autorités néerlandaises en fonction de leurs diplômes.Le prévenu compte une dizaine de victimes à son actif, précise Le 360, ajoutées à plus d’une centaine de personnes qu’il a arnaquées dans d’autres affaires en leur extorquant d’importantes sommes d’argent variant de 50.000 dirhams (environ 4.700 euros) à 60.000 (5.600 euros).

Le prévenu a été démasqué par ses deux dernières victimes, a indiqué la source. En effet, en dépit des 30.000 dirhams volés, il a encore exigé des compléments de frais. Les victimes, intriguées par son comportement suspect, ont déposé deux plaintes auprès de la Police judiciaire qui l’a arrêté dans un célèbre café casablancais.

Etiquette: ; ; ;