Des terroristes ont attaqué ce jeudi 8 août la base russe de Hmeimim, en Syrie, à l’aide d’un lance-roquettes multiple (LRM). Des roquettes, qui n’ont pas atteint leur cible, ont tué deux civiles et blessé quatre autres dans une localité à proximité de la base, indique le ministère russe de la Défense.

Des militaires russes ont repéré ce jeudi 8 août le lancement de quatre roquettes depuis un LRM en direction de la base de Hmeimim, annonce la Défense russe.

Selon le ministère, des roquettes, tirées depuis la région montagneuse de Lattaquié, sont tombées dans une localité située à deux kilomètres au nord-est de la base.

«Selon les forces de sécurité syriennes, à la suite du bombardement terroristes, deux personnes parmi des civils ont été tuées et quatre autres blessées», indique un communiqué du ministère.

L’attaque n’a pas fait de blessés ni de dégâts matériels au sein de la base russe de Hmeimim qui fonctionne normalement.

La base de Hmeimim ciblée par des terroristes

Lundi 5 août, des terroristes ont tiré trois obus contre la base russe de Hmeimim qui n’a pas été touchée. Toutefois tombant sur une localité à la proximité, les obus ont fait quatre blessés parmi des civiles. En juillet, les systèmes antiaériens russes ont également repoussé une attaque de drones contre la base.

Etiquette: ; ;