Après les fusillades survenues à El Paso et Dayton les 3 et 4 août dernier, Donald Trump ainsi que des élus républicains ont pointé du doigt la responsabilité des jeux vidéo.

Des chercheurs de l’université d’Oxford n’ont pourtant trouvé aucun lien entre un comportement agressif et le temps consacré aux jeux vidéo.

Etiquette: ; ;