Cette décision, encore soumise à l’avis de la Commission internationale, intervient une semaine après l’annonce par Washington d’imposer de nouveaux tarifs douaniers sur 300 milliards de dollars d’importations chinoises.

Le département américain du Commerce a annoncé jeudi l’imposition de droits compensateurs sur des milliards de dollars d’importations de placards de cuisine et d’armoires de salles de bains fabriqués en Chine.

Le ministère américain, qui agit à la suite d’une plainte de l’organisation professionnelle des Fabricants américains d’armoires de cuisine (American Cabinet Kitchen Alliance), estime que ces meubles de bois fabriqués en Chine sont exportés à prix bradés vers les Etats-Unis et qu’ils bénéficient de subventions.

Le ministère estime que les exportateurs chinois de ces éléments de mobilier bénéficient de subventions allant de 10,97 % à 229,24 % de leur valeur. Le marché de ces importations aux Etats-Unis se monte à 4,4 milliards de dollars.

Cette décision fait suite à une enquête lancée en mars et est encore soumise à l’avis de la Commission internationale sur le commerce, une agence indépendante. Elle intervient à peine une semaine après l’annonce par Washington d’imposer de nouveaux tarifs douaniers sur 300 milliards de dollars d’importations chinoises, à partir du 1er septembre.

Etiquette: ; ; ;