Un soldat de la milice populaire de la RDP est mort lors du bombardement par les forces de sécurité ukrainiennes du village de Kominternovo, dans le sud de la République. Cela a été rapporté aujourd’hui par les services de renseignements de la RPD.

«Aujourd’hui, de 8 heures à 20 heures 30, des unités de la 36e brigade ont tiré sur nos positions dans la région du village de Kominternovo avec des armes légères et des mitrailleuses lourdes», ont noté les forces armées de Kominternovo, avant de conclure : «Nous avons le regret de vous informer que, suite aux pilonnages impitoyables des Ukrainiens, un soldat de notre République est décédé.»

Voir aussi : La « crise du porc » menace le repas et l’économie bulgare

Ils ont ajouté qu’il s’agissait du cinquième soldat tué sur la zone à la suite d’un bombardement par les forces armées après l’entrée en vigueur de nouveaux accords de cessez-le-feu (21 juillet – note DAN).

Rappelons que depuis le 21 juillet dans le Donbass, un engagement renouvelé de respecter le cessez-le-feu global, inconditionnel, stable et illimité, convenu lors de la réunion du groupe de contact à Minsk, est en vigueur. L’accord prend également en compte l’interdiction des activités de sabotage dans la région.

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

Groupe Ami FaceBook du mois : GUERRE ACTUELLE

Etiquette: ; ;