Des militants prodémocratie ont commencé une marche non autorisée à Hong Kong, samedi après-midi. Le matin, des centaines de familles se sont rassemblées « pour l’avenir de leurs enfants » en soutien au mouvement de protestation.

Au lendemain du début d’un sit-in de milliers de personnes à l’aéroport de Hong Kong pour sensibiliser les visiteurs étrangers à leurs revendications, les militants prodémocratie maintiennent la pression, samedi 10 août, avec une marche non autorisée.

Des centaines de manifestants se sont rassemblés, samedi après-midi, dans le quartier de Tai Po, dans le secteur des Nouveaux territoires (au nord de Hong Kong). Nombre d’entre eux tout vêtus de noir, en signe de reconnaissance, casqués, portant des masques ou des masques à gaz, appelaient à « sauver Hong Kong de la tyrannie » devant un commissariat protégé par des policiers portant des équipements anti-émeutes.

Etiquette: ;