Les forces armées ukrainiennes ont bombardé sept fois la RPD ces dernières 24 heures en tirant près de 150 obus. Cela a été annoncé aujourd’hui par Ruslan Yakubov, le chef du bureau de représentation de la République.

«Au cours de la journée écoulée, le nombre total de violations commises par les forces armées ukrainiennes a été de sept fois», a déclaré Yakoubov. « Le nombre total d’obus touchant notre territoire est de 144 unités. »

Il a ajouté que le village de Verhnetoretskoye Nizhnye, situé au nord de Yasinovataya, ainsi que les villages situés au sud de la RPD – Bezymennoye, Kominternovo, Dzerzhinskoye étaient encore actuellement sous le feu de l’armée ukrainienne.

Voir aussi : Les États-Unis vont imposer des sanctions contre Nord Stream-2

Pendant le bombardement, des mortiers de 120 mm, des véhicules de transport de troupes (BMP) et blindés, des roquettes et des armes de plus petit calibre ont été utilisés.

Auparavant, il avait été signalé que, suite aux bombardements dans le village de Kominternovo, un immeuble résidentiel avait été incendié. Selon des données actualisées, un incendie de toit a également été enregistré au 29, rue Akhmatova.

Il convient de noter que depuis le début du nouveau cessez-le-feu, les forces armées de la RDP n’ont pas tirés plus de 40 obus, tirs effectués en réponse à l’agression ukrainienne.

Rappelons que le 21 juillet à 00h01 dans le Donbass, un engagement renouvelé de se conformer à un cessez-le-feu complet, inconditionnel, stable et illimité est entré en vigueur. Il a été convenu lors des discussions du groupe de contact à Minsk le 17 juillet.

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

Groupe Ami FaceBook du mois : GUERRE ACTUELLE

Etiquette: ; ; ; ; ;