La Corée du Nord a procédé au tir de deux projectiles non identifiés depuis sa côte est en direction de la mer samedi matin, a rapporté l’agence de presse Yonhap à Séoul, citant l’armée sud-coréenne.

A Séoul, la présidence a indiqué par la suite qu’il s’agissait vraisemblablement d’au moins un missile à courte portée.

Pyongyang avait déjà procédé à quatre séries de tirs de missiles, à quelques jours d’intervalle, depuis le 25 juillet dernier, disant ainsi afficher son mécontentement à l’égard des exercices militaires conjoints prévus ce mois-ci par la Corée du Sud et les Etats-Unis.

Ce tir est survenu quelques heures après que le président américain Donald Trump eut affirmé avoir reçu une « superbe lettre » du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un lui présentant les récents tirs comme des représailles aux exercices militaires annuels américano-sud-coréens.

Ces exercices sont considérés par le Nord comme une préparation pour une éventuelle invasion de son territoire, et comme un obstacle à la reprise annoncée des discussions avec les Etats-Unis sur la dénucléarisation du pays reclus.

Etiquette: ; ;