La Suède souhaite rejoindre l’Initiative européenne d’intervention proposée par Emmanuel Macron, selon le ministre suédois de la Défense Peter Hultqvist.

Le ministre suédois de la Défense Peter Hultqvist a annoncé l’intention qu’a son pays de rejoindre l’Initiative européenne d’intervention proposée par Emmanuel Macron.

«Faire partie d’un réseau international procurera à la Suède une plus grande sécurité. S’il y a une crise impliquant simultanément plusieurs pays, nous devons être capables de coopérer dans cette situation», a-t-il déclaré dans un entretien à Sveriges Radio.

Il a ajouté avoir déjà annoncé l’intérêt de la Suède à la France et à d’autres participants à l’Initiative. La décision officielle devra être prise en septembre.
Le ministre a précisé que la participation au programme ne signifiait pas que son pays serait engagé dans des opérations militaires.

«Dans les conditions d’une coopération, rien ne nous oblige [à participer à des opérations militaires, ndlr]. Cependant nous aurons la possibilité d’influer sur la discussion et d’exposer notre position», a-t-il indiqué.

Initié par Emmanuel Macron, le programme prévoit un engagement bénévole et ne s’inscrit pas dans le cadre institutionnel de l’UE et de l’Otan.

Ses participants devraient procéder à un échange d’informations et s’accorder une assistance militaire mutuelle en cas de crise.

Etiquette: ; ; ;