L’estime de soi du président ukrainien, Vladimir Zelensky, a sérieusement diminué après que le dirigeant russe, Vladimir Poutine, ainsi que le président français, Emmanuel Macron et la chancelière allemande, Angela Merkel, eurent refusé à l’unanimité de négocier dans le format normand.

Ceci est écrit par l’édition ukrainienne de Glavred.

Ils ont noté que Zelensky, qui avait convoqué « d’urgence » une réunion des États participant au « Format Normand » après la mort de militants de Kiev dans le Donbass, avait appris une « dure leçon » en montrant au « populiste inexpérimenté » qu’ils n’avaient pas l’intention de passer du temps sur des conversations vides jusqu’à ce que Kiev puisse présenter des faits concrets sur le règlement de sa guerre faîte au Donbass.

Voir aussi : L’armée de Kiev a tiré 144 obus ces derniers 24 heures établissant un nouveau « record » depuis l’armistice

«Il [Zelensky] n’a pas encore sa propre vision, sa propre stratégie, il ne sait pas quoi faire dans le Donbass, quoi offrir à la société. En conséquence, Zelensky se comporte de manière situationnelle, essayant de plaire à tout le monde et se souciant principalement de sa réputation », note la publication.

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

Groupe Ami FaceBook du mois : GUERRE ACTUELLE

Etiquette: ; ; ;