La tour de refroidissement d’une centrale nucléaire hors service a été détruite en Allemagne et s’est effondrée sur elle-même sans causer de dégâts.

La tour de refroidissement de la centrale nucléaire hors service de Mülheim-Kärlich a été détruite sous contrôle le 9 août. La scène a été filmée et peut être visionnée sur Internet.

Auparavant, deux excavatrices télécommandées avaient arraché plusieurs supports sur lesquels reposait la structure. Sous son propre poids, celle-ci s’est finalement effondrée sous les yeux de nombreux spectateurs rassemblés à distance.

Après une déflagration puissante, la tour s’est écroulée sur elle-même. La partie inférieure est cependant restée quasi intacte. La procédure s’est déroulée sans inconvénients.

Une centrale qui n’a jamais fonctionné

La construction de la centrale de Mülheim-Kärlich a débuté en 1986 mais a été suspendue deux ans plus tard en raison de problèmes d’autorisation. En 1998, un tribunal a définitivement interdit de la mettre en exploitation mais ce n’est que récemment qu’il a été décidé de la démolir.L’Allemagne est décidée à fermer, d’ici à 2029, toutes les centrales nucléaires situées sur son territoire.

Etiquette: ;