Suite à un assassinat récent à la gare principale de Francfort, la police fédérale a donné un aperçu de toutes sortes de crimes commis sur les voies ferrées et dans un compartiment de train.

Entre autres choses, un rapport de situation montre que le nombre de crimes sexuels augmente considérablement, en particulier dans les trains de banlieue. Il a augmenté de près de 23 % par rapport à l’année précédente.

La plupart des crimes sexuels sont commis dans les gares. Un soupçonné de crimes sexuels sur deux n’est pas de la nationalité allemande. Le plus grand nombre sur 1 650 suspects est des ressortissants de pays tiers (43,9 %).

«C’est ici que sont notés les chiffres de l’immigration, qui ont augmenté au fil des ans, qui sont dus en particulier aux régions de l’Europe du Sud-Est, de l’Afrique du Nord et de l’Asie, ainsi que diverses influences sociales, culturelles et ethniques», indique l’évaluation globale du rapport de situation.

Etiquette: ; ; ;