Les pompiers grecs ont maîtrisé ce lundi matin un incendie de forêt qui menaçait des habitations dans la banlieue est d’Athènes, sans faire de victime, a appris l’AFP auprès des autorités.

L’autorité de la protection civile a indiqué que le feu qui s’était déclaré aux environs de 03h00 du matin (02h00 heure française) a été maîtrisé en début de matinée.

L’incendie n’a pas fait de victimes, la police ayant rapidement évacué la zone et fermé les routes locales. «Deux maisons ont été brûlées mais il n’y avait personne à l’intérieur, à présent aucun secteur résidentiel n’est en danger», a déclaré aux journalistes le gouverneur adjoint de l’agglomération d’Athènes, Petros Filippou.

L’incendie s’était déclaré dans la banlieue de Peania, dans la pinède au pied du mont Ymittos, dans l’est de la capitale grecque. «C’était un incendie énorme avec des flammes de 20 mètres de haut, près des maisons», a indiqué le chef de la protection civile Nikos Hardalias sur la chaîne de télévision Antenna TV. Plus de 130 pompiers, aidés d’un bombardier d’eau, ont combattu le feu pour l’empêcher de s’étendre aux zones où la densité de la population est importante à quelques kilomètres de là.

Vendredi, le niveau d’alerte des services d’urgence a été placée à un niveau très élevé par le chef de la protection civile Nikos Ardalias. La Grèce a été touchée ces derniers jours par une série d’incendies de forêt, en raison de vents violents et d’une température d’environ 40 degrés.

Etiquette: ; ;