Le candidat de droite Alejandro Giammattei a été élu dimanche 11 août à la présidence du Guatemala, a annoncé le tribunal électoral en faisant état de résultats préliminaires du second tour du scrutin «notoirement irréversibles».

Avec 95% des bulletins dépouillés, le Dr. Giammattei était crédité de 58,7 % des suffrages, selon le décompte communiqué par le Tribunal suprême électoral (TSE). Le parti de son adversaire sociale-démocrate Sandra Torres a reconnu sa défaite.

Alejandro Giammattei a promis de combattre les criminels et les trafiquants de drogue à coup de «testostérone», et de rétablir la peine de mort. Comme son adversaire sociale-démocrate, il s’est prononcé contre le mariage homosexuel et la légalisation de l’avortement.

Se déplaçant à l’aide de béquilles en raison d’une maladie vieille de 40 ans, le médecin conservateur en est à sa quatrième candidature depuis 2007, à chaque fois pour des partis différents.

Etiquette: ;