Des unités de l’armée arabe syrienne se sont emparées de deux localités et d’une colline dans les deux banlieues nord de Hama et sud d’Idleb après de combats brutaux avec le réseau terroriste du Front Nosra et les groupes terroristes en dépendant.

Dans une déclaration à SANA, une source militaire a indiqué que les forces armées opérant dans les deux banlieues nord de Hama et sud d’Idleb avaient repris le contrôle de la colline de Skeik et des deux localités de Skeik et Habit.

La source a précisé que l’armée avait mené des combats brutaux avec les terroristes en leur portant des frappes intensives et s’était emparée des zones mentionnées.

En outre, les unités de l’armée arabe syrienne ont poursuivi leurs opérations contre les réseaux terroristes du « Front Nosra » et des « Brigades al-Izza » et les autres groupes terroristes en réalisant durant les heures passées une nouvelle progression dans la banlieue sud d’Idleb après la reprise du contrôle des dizaines de villages et de localités dans la banlieue nord de Hama.

Le correspondant de SANA à Hama a fait savoir que des unités de l’armée avaient visé à l’artillerie et aux missiles les positions fortifiées et les QG des terroristes dans la périphérie de la localité de Habit dans la banlieue sud d’Idleb jouxtant la frontière administrative de la banlieue nord de Hama avant de mener des combats brutaux qui avaient duré des heures avec les groupes terroristes qui regroupent des milliers de mercenaires étrangères et qui s’étaient soldés par la neutralisation de ce qui était resté des terroristes dans la localité.

Dans une déclaration à l’agence de SANA, un commandant sur terrain a dit :

« Les unités de l’armée ont suivi dans leurs opérations la technique de la progression de plusieurs axes simultanément avec les éléments d’assaut avant de mener des accrochages brutaux avec les groupes terroristes qui s’étaient détériorés devant les frappes intensives de l’armée et qui avaient pris la fuite vers le nord dans leurs zones de déploiement en abandonnant les cadavres de leurs terroristes, les débris de leurs véhicules, de grandes quantités de munitions et des réseaux compliqués des tunnels que les terroristes avaient creusés par des tunneliers sophistiqués, dont certains sont de fabrication américaine et qu’ils avaient obtenu via les territoires turcs et sous la supervision du régime d’Erdogan ».

Etiquette: ;