Les Vénézueliens ont lancé le week-en dernier une pétition nationale visant le président américain Donald Trump. C’est une action de protestation contre le renforcement des sanctions américaines, a annoncé dimanche le parti au pouvoir.

Cette campagne appelée « No more Trump » (Plus jamais Trump) a ainsi recueilli samedi les signatures du président Nicolas Maduro et de son épouse Cilia Flores, avant de se poursuivre dimanche sur plusieurs places publiques du pays, notamment à Caracas, la capitale.

« Nous avons décidé que sur chaque grand-place de notre pays (…) il y aura une campagne de signatures », a précisé Dario Vivas, vice-président en charge des manifestations et des mobilisations au Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV, au pouvoir).

Cette pétition vise à condamner les dernières sanctions prises par la Maison Blanche pour empêcher davantage le gouvernement vénézuélien d’accéder à ses avoirs, visant à terme à évincer M. Maduro du pouvoir. M. Trump a ainsi publié le 5 août un décret présidentiel gelant tous les avoirs du gouvernement vénézuélien aux Etats-Unis.

Esteban Franco, un habitant de Caracas qui a signé la pétition, a estimé que celle-ci entendait faire passer le message selon lequel les sanctions américaines « ne nuisent pas au président, mais à l’ensemble de la population ».

« Je suis venu la signer pour mon pays et contre les mesures qu’ils ont prises », a-t-il poursuivi.

Le gouvernement vénézuélien souhaite recueillir quelque 13 millions de signatures pour appuyer la motion qu’il compte soumettre le mois prochain devant la 74e session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Etiquette: ; ; ;