Tout navire entrant dans le golfe Persique, même accompagné de bâtiments britanniques ou états-uniens, peut être arraisonné par l’Iran si Téhéran le juge nécessaire, a fait savoir le commandant de la Marine des Gardiens de la révolution. Il a ainsi évoqué l’épisode de l’arraisonnement du pétrolier britannique Stena Impero.

Le commandant de la Marine du corps des Gardiens de la révolution est revenu sur l’incident avec le pétrolier britannique Stena Impero après l’arraisonnement du tanker iranien Grace 1 par le Royaume-Uni.

«À toute heure, quand les autorités [iraniennes, ndlr] le jugent nécessaire, [la Marine des Gardiens de la révolution, ndlr] est en mesure d’arraisonner [dans le golfe Persique, ndlr] n’importe quel bâtiment, même s’il est accompagné de navires états-uniens ou britanniques», a ainsi déclaré, dans une interview accordée à la chaîne de télévision libanaise Al Mayadeen, l’officier de l’armée iranienne Alireza Tangsiri.

Pour le militaire iranien, il est injuste de laisser partir le pétrolier britannique qui a «violé le droit international», mais de continuer à détenir le pétrolier iranien qui avait été arraisonné au large de Gibraltar.

En outre, il a tenu à souligner que la Marine du corps des Gardiens de la révolution islamique était responsable de la sécurité dans le détroit d’Ormuz et dans le golfe Persique.

Incident avec le pétrolier britannique Stena Impero

Le golfe Persique et les zones adjacentes sont sujets à de vives tensions depuis plusieurs semaines.

Les Gardiens de la révolution ont arraisonné le 19 juillet le pétrolier britannique Stena Impero dans le détroit d’Ormuz «pour violation des règles internationales». 23 marins se trouvaient à bord, dont trois Russes, d’après Northern Marine Management Ltd, qui gère le pétrolier. Le Royaume-Uni avait auparavant arraisonné un pétrolier iranien à Gibraltar, accusé de livrer illégalement du pétrole à la Syrie. L’incident avec le pétrolier Stena Impero est survenu 15 jours après l’arraisonnement du tanker iranien Grace 1 par les autorités britanniques au large de Gibraltar.

Etiquette: ; ; ; ;