Le chef du gouvernement du Royaume-Uni, Boris Johnson, a déclaré que le Brexit se tiendra le 31 octobre, que des accords soient conclus ou non avec Bruxelles.

Le message vidéo correspondant a été publié sur la page officielle de l’homme politique sur le réseau social.

«Nous devons raviver la confiance du peuple dans la démocratie britannique. Nous devons tenir la promesse faite par le parlement à la population. Le 31 octobre, nous quitterons l’Union européenne sans aucun «sauf» et «si». Nous y travaillons déjà », a déclaré Johnson.

Voir aussi : La guerre commerciale avec la Chine prend un tournant dangereux pour l’économie américaine

De plus, le chef du gouvernement a promis de ramener le royaume à son ancienne direction, « ce qu’il mérite ». Il convient de noter que, dans cette déclaration, il a rappelé à Donald Trump son slogan de campagne clé: «Rendons l’Amérique une nouvelle fois».

Comme News Front l’a précédemment signalé, des responsables de l’UE refusent de négocier avec Londres sur certains points de la transaction, notamment en ce qui concerne l’instauration d’un régime de « soutien » réglementant les relations douanières, empêchant ainsi la reprise de contrôles frontaliers renforcés entre la République d’Irlande, qui restera partie intégrante de l’Union européenne et de l’Irlande du Nord. faisant partie du Royaume-Uni.

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

Groupe Ami FaceBook du mois : GUERRE ACTUELLE

Etiquette: ; ; ; ;