La gendarmerie portugaise a escorté lundi les premiers convois de camions-citerne pour ravitailler des centaines de stations service déjà à sec au début d’une grève illimitée des chauffeurs de poids lourds de transport de carburant.

La gendarmerie portugaise a escorté lundi les premiers convois de camions-citerne pour ravitailler des centaines de stations service déjà à sec au début d’une grève illimitée des chauffeurs de poids lourds de transport de carburant.

Au moins un convoi de poids-lourds sous protection policière a quitté un important centre de distribution à Aveiras, dans la banlieue de Lisbonne, sans en être empêché par un piquet de grève d’une trentaine de camionneurs devant le centre, a constaté une photographe de l’AFP.

Les syndicats grévistes ont accusé les entreprises de transport d’avoir « soudoyé » des chauffeurs pour les convaincre de renoncer au mouvement. « Nous allons cesser de respecter les services minimum » imposés par le gouvernement, a menacé leur porte-parole, Pedro Pardal Henriques.

Etiquette: ;