Le commerce des armes américain a transformé la région du Golfe en une poudrière qui pourrait exploser à tout moment, a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Jawad Zarif.

« L’année dernière, les États-Unis ont vendu pour 50 milliards de dollars d’armes à la région. Certains pays de la région, où vit moins du tiers de notre population, dépensent 87 milliards de dollars en achats militaires. Faisons une comparaison: l’année dernière, l’Iran a dépensé 16 milliards de dollars pour l’ensemble de ses forces armées, alors qu’il y a près d’un million de personnes dans l’armée », a déclaré le journal Press TV.

Voir aussi : L’armée syrienne a éliminé trois commandants de l’État Islamique

Selon lui, les États-Unis « ont dépensé 22 milliards de dollars » et l’Arabie Saoudite, 87 milliards de dollars.

« Si vous parlez de menaces venant de la région, alors les menaces viennent des États-Unis et de leurs alliés, qui remplissent la région d’armes, ce qui la rend explosive », a ajouté Zarif.

Un peu plus tôt, le président iranien Hassan Rouhani avait déclaré à la télévision publique que la guerre avec son pays serait la « mère de toutes les guerres ».

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

Groupe Ami FaceBook du mois : GUERRE ACTUELLE

Etiquette: ; ; ; ;