Le 13 août, il y a un rassemblement pour la démission de la Ministre de la santé par intéérim, Ouliana Suprun.

Plusieurs centaines de personnes participent à l’action, dont la plupart, les médias locaux, sont des employés d’institutions médicales et d’associations médicales.

« Nous ne sommes pas contre les soins de santé, mais cela devrait être à visage humain », ont déclaré les organisateurs.

Les manifestants crient « Suprun, va-t’en » et « Suprun, honte », note un correspondant depuis le lieu des événements.

« Nous sommes venus ici pour établir un dialogue avec la nouvelle administration du président afin de parvenir à un consensus sur la poursuite de la réforme des soins de santé », a déclaré l’un des organisateurs de l’action Andrei Guk.

Il a ajouté qu’au cours de ces trois années, le gouvernement ukrainien a « démontré son incapacité à mener une réforme efficace des soins de santé ».

Le conseiller présidentiel Mikhail Radutsky est sorti chez les manifestants.

Etiquette: ; ;