Dans la région autonome de Tchoukotka, deux bombardiers supersoniques russes Tu-160 capables de porter des armes nucléaires ont effectué un vol sans escale vers l’aérodrome d’Anadyr (Russie), indique le ministère de la Défense de la Fédération de Russie.

Son service de presse a annoncé que le redéploiement avait eu lieu « dans le cadre d’un exercice de vol tactique planifié ».

Les exercices dureront jusqu’au 18 août, selon le département de la défense, environ 10 Tu-160, Tu-95 MS, ainsi que des avions Il-78 seraient impliqués.

Auparavant, l’US Air Force avait à plusieurs reprises volé pour intercepter un avion militaire russe.

Il est à noter que, le 9 août, des chasseurs américains ont intercepté deux bombardiers russes Tu-95 dans l’espace aérien international au large des côtes de l’Alaska. Les avions de la Fédération de Russie sont restés dans l’espace aérien international et n’ont pas pénétré dans l’espace aérien des États-Unis ou du Canada.

Etiquette: ; ; ;