Les images publiées ces derniers jours montrant des troupes chinoises se massant près de la frontière avec Hong Kong posent question. Simple intimidation ou menace réelle d’intervention militaire contre le mouvement prodémocratie ?

Bruit de bottes à la frontière hongkongaise. De nouvelles images en provenance de Chine continentale montrent des centaines de membres de forces de l’ordre participant, jeudi 15 août, à des manœuvres dans un stade de Shenzhen, la métropole située à quelques kilomètres de Hong Kong. Des mouvements qui font craindre une intervention de Pékin contre le mouvement de contestation hongkongais.

Ces images s’ajoutent aux nombreuses vidéos publiées par les médias chinois ces derniers jours, dont plusieurs montrant des convois militaires se dirigeant vers Shenzhen. Des images satellitaires, prises lundi mais publiées mercredi par Maxar Technologies, entreprise privée basée aux États-Unis, exposent également des véhicules militaires chinois garés à l’intérieur du stade de la baie de Shenzhen, une arène de 20 000 places.

Etiquette: ; ;