Après quasiment huit mois de mobilisation au Soudan, les militaires et les chefs de file de la contestation s’apprêtent à signer, samedi, l’accord historique en vue d’une transition dirigée par les civils.

Les militaires au pouvoir et les meneurs de la contestation au Soudan s’apprêtent à sceller, samedi 17 août, un accord historique ouvrant la voie à un transfert du pouvoir aux civils, dont la population espère qu’il lui apportera liberté et prospérité. Une cérémonie doit se dérouler samedi après-midi à Khartoum sur les bords du Nil pour la signature des documents qui définissent les 39 mois de transition à venir.

Etiquette: ;