Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abbas Mousavi, a affirmé que les dernières déclarations des responsables américains sur la création de la soi-disant «zone sûre » sont provocatrices, les considérant comme « intervention dans l’affaire intérieure de la Syrie ».

Dans un communiqué, Mousavi a indiqué que les comportements des Américains au nord-est de la Syrie sont une agression flagrante contre la souveraineté et l’intégrité territoriale de ce pays.

« Ces comportements se contredisent avec les principes du droit international et la charte des Nations unies », a-t-il conclu.

Etiquette: ; ; ;