En raison de problèmes répétés survenus sur le réseau Internet algérien, les délais de traitement des visas court séjour ou d’études pour la France sont allongés, a indiqué le consulat général de France à Alger.

Le traitement des demandes de visas est fortement retardé en Algérie à cause des «problèmes techniques répétés sur Internet», a annoncé le consulat général de France à Alger sur sa page Facebook.

«En raison de problèmes techniques répétés sur le réseau Internet indépendants de notre volonté, le fonctionnement de la chaîne de traitement des demandes de visa est fortement perturbé, générant un allongement du délai d’instruction de quelques jours», a-t-il indiqué, ajoutant: «Le consulat général, en collaboration avec ses partenaires, travaille à atténuer les désagréments occasionnés».

Concernant les délais de traitement des demandes de visas de différents types, le consulat général de France a souligné que «le délai pour les visas de court séjour était de 23 jours calendaires». «Alors que pour les visas de long séjour pour études était de 18 jours calendaires».

La connexion Internet en Algérie

Dans son dernier rapport sur l’accès aux données mobiles, le cabinet britannique OpenSignal a indiqué que le Maroc occupait la 2e place en termes de performance et de disponibilité de la 4G en Afrique. Le royaume chérifien arrive ainsi derrière le Sénégal, devançant l’Afrique du Sud. La Tunisie et l’Algérie sont respectivement classées 5e et 10e.

Selon OpenSignal, le Sénégal a obtenu le score de 77,2%, suivi par le Maroc (76,8%) et l’Afrique du Sud (75,9%). La Tunisie et l’Algérie ont obtenu respectivement les scores de 71,8% et 56,5%.

S’agissant de la vitesse de téléchargement des données mobiles, le rapport fait ressortir que le Maroc figure à la 3e place avec 11,2 Mbps (Mégabytes par seconde), derrière la Tunisie (13,4 Mbps) et l’Afrique du Sud, à la première place avec 15 Mbps. L’Algérie, en 10e place, a une vitesse moyenne de téléchargement de seulement 3,1 Mbps.

Le nombre de visas Schengen

Malgré les critiques souvent essuyées par la représentation diplomatique française en Algérie concernant le nombre de visas  Schengen uniformes délivrés aux Algériens, ce sont les trois consulats français dans ce pays qui en ont accordé le plus parmi les États européens membres de l’espace Schengen, selon de récentes données publiées par la Commission européenne et relayées par l’agence Visas voyages Algérie.

En effet, les statistiques indiquent que les consulats des pays membres de l’espace Schengen ont délivré 384.420 visas en Algérie durant l’année 2018.Ces mêmes données classent les trois consulats français (d’Alger, d’Annaba et d’Oran) premiers parmi ceux ayant délivré le plus de visas aux Algériens, avec un total de 280.963. Soit 73% de tous ceux octroyés.

Dans le détail, c’est le consulat général de France à Alger qui occupe la première place avec un total de 144.373 visas. C’est aussi ce consulat qui a reçu le plus de demandes, 269.542 en tout.

Par ailleurs, les chiffres de la Commission européenne confirment la tendance à la baisse du nombre de visas accordés aux Algériens. En effet, en 2017, ce chiffre s’élevait à 502.706, ce qui indique un recul de 23,5% entre 2017 et 2018.

Etiquette: ; ; ;