Le robot anthropomorphe Fedor a effectué ce 22 août son premier vol dans un siège d’astronaute du vaisseau spatial habité «Soyouz». L’anthropoïde accomplira sa première mission à bord en prenant des notes sur son voyage.

Jeudi 22 août au matin un lanceur contenant le premier robot anthropoïde russe est parti du cosmodrome de Baïkonour en direction de la Station spatiale internationale (ISS). Pendant environ deux jours de trajet, le robot qui porte le prénom russe «Fedor» fera des commentaires sur les étapes du voyage.

«C’est parti, c’est parti», a proclamé le robot au moment du lancement, comme le montre la séquence retransmise à la télévision, dans une référence apparente aux mots prononcés par Youri Gagarine au départ du premier vol habité dans l’espace en 1961.

Le robot, dont le corps est anthropomorphe et argenté, mesure 1,80 mètre de haut et pèse 160 kilogrammes. Fedor est un prénom russe qui correspond également à l’acronyme de «Final Experimental Demonstration Object Research». Il dispose de comptes sur les réseaux sociaux Instagram et Twitter qui détaillent sa vie quotidienne, par exemple lorsqu’il apprend à ouvrir une bouteille d’eau.

​Le séjour orbital de Fedor durera 17 jours. Pendant cette période, les cosmonautes de l’ISS tenteront de piloter le robot avec un costume spécial permettant d’imiter les mouvements de celui qui le contrôle. Apres la mission, le robot reviendra sur Terre et atterrira au Kazakhstan le 7 septembre à 00h35.

Les cosmonautes estiment que Fedor sera capable de rejoindre l’orbite une deuxième fois pour une sortie extravéhiculaire.

Robot anthropomorphe

Fedor sera le deuxième robot anthropomorphe opérant hors navette. Le premier avait été envoyé en 2011 vers l’ISS, il s’agissait de l’androïde états-unien Robonaut-2, revenu sur Terre en 2018 en raison de pannes techniques. Toutefois celui-ci pourra reprendre sa mission spatiale jusqu’à la fin de l’année 2019. Cependant, le robot russe Fedor est le premier anthropoïde à être allé dans l’espace dans un siège d’astronaute plutôt que dans une soute.

En outre, le départ du robot a été effectué par un vaisseau spatial habité «Soyouz» doté d’une nouvelle fusée «Soyouz-2.1a» avec système de gestion numérique russe.

Etiquette: ; ; ;