Dans un commentaire au Front de l’information, le président du Club « Elite » de Sofia, un officier d’état-major du renseignement militaire bulgare, Dimitar Dimitrov, a évalué la manifestation américaine sur des missiles testés interdite avant par le traité INF, dont les images ont été publiés par le Pentagone le jour où les présidents russe et français ont eu des entretiens.

Le fait que les images aient vu le jour à ce moment-là n’était pas un simple hasard, mais au contraire, pour c’était pour attirer encore plus l’attention, et avec un certain arrière-plan psychologique, «regardez, nous faisons ce que nous voulons».

« Eh bien, les Etats-Unis l’ont testé avec succès. La cible est atteinte à une distance de 500 km. Les États-Unis et l’OTAN ont pour leur objectif principal le déploiement de tels missiles à courte et moyenne portée sous le couvert de la défense antimissile en Europe … dans les États baltes, en Pologne, en Roumanie et … en Bulgarie.

Ensuite, la Russie déploiera des missiles de croisière terrestres similaires … en Crimée, à Kaliningrad, en Biélorussie et dans la partie européenne de la Russie.

C’est une nouvelle course aux armements (cette fois-ci avec des missiles de croisière à courte et moyenne portée « , a déclaré l’expert.

M. Dimitrov a noté que les États-Unis ne peuvent pas faire face au fait qu’après la fin de la guerre froide, ils ne soient plus la « seule superpuissance » et que la Russie ait une autorité sur la scène mondiale et qu’il faut y rendre compte.

Etiquette: ; ; ; ; ;