La CDU et le SPD, les deux grands tankers de la politique allemande, l’ont une fois de plus échappé belle.

Aux élections régionales de dimanche dans la Saxe, ils perdent certes des plumes, mais conservent leur première place, alors qu’il y a quelques semaines à peine les sondages annonçaient que l’AfD, le parti populiste d’extrême droite, risquait fort de devenir dans les deux Länder la première force politique.

Etiquette: ;