L’évacuation de militaires «blessés» à la frontière israélo-libanaise s’est avérée être une mise en scène, selon le portail Ynet qui se réfère au service de presse de Tsahal.

Une escalade militaire entre Israël et le Liban s’est produite le 1er septembre. Mais l’évacuation des militaires israéliens qui auraient été blessés n’était rien d’autre qu’un exercice dans une guerre psychologique, selon la presse locale qui se réfère au porte-parole de l’Armée de défense d’Israël.

Les représentants de Tsahal ont indiqué que les «blessés» avaient été en réalité maquillés et portaient des pansements symboliques. Le Hezbollah a annoncé avoir détruit dimanche près de la frontière libanaise un véhicule militaire israélien. À son tour, l’armée israélienne a tiré plus de 100 obus d’artillerie pendant environ deux heures sur des localités du Liban du Sud. Les sources militaires israéliennes ont annoncé que le véhicule détruit par le Hezbollah était vide. 

Etiquette: ; ; ;