James Storey, chef du département des affaires vénézuéliennes à l’ambassade américaine en Colombie, a également déclaré que « les militaires russes, chinois et cubains sont dans la république ».

Le gouvernement américain ne voudrait pas que la crise politique au Venezuela conduise à une intervention étrangère. C’est ce qu’a déclaré James Storey, responsable du département des affaires vénézuéliennes à l’ambassade américaine en Colombie, dans une interview accordée au journal « 2001 », publiée sur son site internet dimanche.

Voir aussi : La réunion des ministres du Travail et de l’Emploi du G20 commence au Japon

« Nous ne voulons pas d’une invasion militaire de la communauté internationale, mais d’une solution pacifique, politique et démocratique compatible avec la constitution vénézuélienne », a déclaré le diplomate.

Au même moment, Storey a déclaré que le Venezuela « compte des militaires russes, chinois et cubains ».

« Ils veulent que le président vénézuélien Nicolas Maduro reste au pouvoir », a déclaré le diplomate.

Un peu plus tôt, des responsables américains ont déclaré que Washington envisageait toutes les options pour résoudre la situation au Venezuela.

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

Groupe Ami FaceBook du mois :  ALLIANCE BRICS

Etiquette: ; ;