Le Parti démocrate italien, formation pro-européenne affaiblie par des divisions internes et de piètres performances électorales, fait aujourd’hui le choix d’une alliance audacieuse avec les antisystème du mouvement 5 étoiles pour retourner au pouvoir.

Le Parti démocrate s’est dit surpris par les exigences de son éventuel partenaire de coalition.

Enterrant la hache de guerre après des années d’hostilités, le M5S et le PD, eux, ont conclu un accord aux termes duquel Giuseppe Conte a été reconduit, jeudi, à la présidence du Conseil. Mais ils doivent encore s’entendre sur un programme commun et la répartition des ministères.

Etiquette: ;