La cheffe de l’exécutif hongkongais Carrie Lam a annoncé que le projet de loi sur les extraditions vers la Chine allait être définitivement retiré, une concession majeure aux manifestants.

La cheffe de l’exécutif hongkongais Carrie Lam a annoncé mercredi soir que le projet de loi controversé sur les extraditions vers la Chine allait être définitivement retiré, une concession majeure aux manifestants.

«Le gouvernement retirera officiellement le projet de loi afin d’apaiser complètement les inquiétudes de la population», a déclaré Mme Lam dans une vidéo diffusée par ses services. 

Tensions à Hong Kong

Les manifestations à Hong Kong ont débuté il y a plus de deux mois en réponse aux projets de l’administration locale d’autoriser les extraditions de suspects vers la Chine continentale.

Lorsque les autorités ont suspendu ces projets, les manifestants ont réclamé une enquête sur les violences policières et la démission de la cheffe de l’exécutif de Hong Kong, Carrie Lam.

Etiquette: ; ;