L’univers de Marvel, avec ses super-héros et super-vilains, s’est introduit dans la surenchère verbale entre Téhéran et Washington. Suite à l’adoption de nouvelles sanctions, un ministre iranien a appelé le Président américain à ne plus imiter Thanos, superpuissant vilain tiré des comics dont le but est de faire disparaître une partie du monde.

En réponse aux nouvelles sanctions américaines contre les agences spatiales iraniennes, le ministre iranien des Technologies de l’information, Javad Azari Jahromi, a exhorté Donald Trump à cesser de se comporter comme Thanos, se référant au super-vilain de l’univers Marvel.

«Je ne peux même pas trouver les États-Unis sur cette image, sans parler des sanctions dans l’espace», a écrit M.Jahromi sur Twitter, en partageant la photo d’une nébuleuse.

«L’univers et l’avenir radieux appartiennent à tout le monde, pas à certains. Arrêtez d’imiter Thanos, Donald Trump», a-t-il ajouté, se référant au «Titan fou» qui voulait détruire une partie du monde.

Sanctions US contre le programme spatial iranien

Les États-Unis ont imposé le 3 septembre des sanctions contre le programme spatial iranien en l’accusant de servir de «couverture» au programme de missiles balistiques de Téhéran. «La tentative iranienne de tirer un lanceur spatial le 29 août souligne l’urgence de la menace», a déclaré le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, dans un communiqué.

Des négociations bilatérales exclues

Le Président iranien Hassan Rohani a exclu «par principe»  le 3 septembre des négociations bilatérales avec les États-Unis et averti que son pays réduirait comme prévu ses engagements en matière de nucléaire à moins d’une percée dans les discussions avec les Européens d’ici les deux jours suivants.

Etiquette: ; ; ;