Un jeune homme ayant pris en otage une femme dans le métro chinois a été abattu par un sniper qui avait passé deux heures sur le ventre, dissimulé entre les jambes d’un policier.

Un tireur d’élite chinois a abattu un preneur d’otage armé d’un couteau qui avait immobilisé une femme dans une station de métro. Il a réussi à le tuer après avoir installé son fusil entre les jambes d’un de ses collègues.

L’agent en civil est resté étendu sur le ventre pendant plus de deux heures tandis que ses collègues tentaient de parler à l’homme pour faire évoluer la situation, selon la police.

Le sniper a reçu l’ordre de neutraliser l’assaillant, qui se tenait à une centaine de mètres de lui, après que celui-ci a tenté de blesser l’otage avec le couteau, relate le Daily Mail. Les faits se sont déroulés le 9 août mais la police n’a dévoilé la vidéo qu’à la fin de la semaine dernière.

Il avait des idées suicidaires

Selon un officier, le suspect a refusé de parler avec les policiers et avait des idées suicidaires. Il a demandé à la police de lui donner une arme à feu pour qu’il puisse se suicider et a affirmé qu’autrement, il tuerait l’otage. La femme est finalement sortie indemne de cette situation dangereuse et a été soumise à une consultation psychologique.Le tireur d’élite, âgé de 42 ans, a servi dans les forces antiterroristes de Nanning pendant 19 ans. Il a dit que c’était la première fois qu’il avait à tirer sur un suspect. L’agent et quatre de ses collègues ont été récompensés pour leur comportement calme et courageux.

Etiquette: ; ; ; ; ;