La plus haute instance civile d’Ecosse a déclaré légale ce mercredi 4 septembre la suspension du Parlement britannique décidée par le premier ministre conservateur Boris Johnson.

Le juge Raymond Doherty a rejeté l’action intentée par 75 parlementaires pro-européens pour bloquer cette suspension, dénoncée par ses opposants comme une manoeuvre du chef du gouvernement visant à les empêcher de bloquer un Brexit sans accord. Deux autres actions en justice similaires doivent encore être tranchées au Royaume-Uni.

Etiquette: ; ;