Les députés britanniques ont voté une loi mercredi pour empêcher une sortie sans accord de l’Union européenne.

Ils ont aussi rejeté une motion déposée par le Premier ministre Boris Johnson pour organiser des élections anticipées le 15 octobre.

La saga du Brexit continue. La Chambre des communes a refusé, mercredi 4 septembre, d’autoriser le Premier ministre britannique Boris Johnson à organiser des élections législatives anticipées au Royaume-Uni le 15 octobre.

Auparavant, les députés avaient fait dérailler ses plans de sortir de l’Union européenne le 31 octobre, avec ou sans accord avec Bruxelles, en votant à une majorité de 28 voix une proposition de loi le contraignant à demander un report de trois mois du Brexit, sauf si un accord de sortie est conclu.

Etiquette: ;