Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a fermement condamné les dernières mesures et déclarations de l’administration américaine, en particulier de son représentant pour l’Iran Brian Hook, visant à accroître la pression sur la nation iranienne dans le cadre d’une «campagne de terrorisme économique».

«L’augmentation des commentaires hostiles et des mesures désespérées – et le plus ridicule des récompenses offertes pour trahison et espionnage – sont des mesures de désespoir et de déception, destinées à influencer la nation iranienne», a déclaré Abbas Mousavi dans un communiqué publié mercredi.

Il a ajouté que de telles mesures n’aboutiraient à rien et ne feraient qu’ajouter «des pages sombres au bilan des États-Unis envers les Iraniens.

Les Américains seront certainement tenus pour responsables de leurs actions un jour, a déclaré Mousavi.

Les propos du porte-parole sont intervenus après que le département d’État américain a annoncé une récompense pouvant aller jusqu’à 15 millions de dollars pour toute personne qui participait à la campagne de «pression maximale» de Washington contre l’Iran, consistant notamment à réduire les ventes de pétrole de l’Iran.

La récompense a été annoncée par Brian Hook, représentant spécial des Etats-Unis pour l’Iran, qui a formulé une série d’allégations contre l’Iran et le Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) lors d’une conférence de presse, mercredi.

Etiquette: ; ;