Deux employés de l’organisation humanitaire Action contre la faim (ACF) ont été tués jeudi par des «hommes armés» non identifiés lors d’une embuscade dans l’ouest de l’Éthiopie, a annoncé l’ONG.

Les deux humanitaires, dont la nationalité n’a pas été dévoilée, ont été attaqués peu de temps après avoir quitté le camp de réfugiés de Nguenyyiel, dans la région de Gambela, qui accueille des dizaines de milliers de Sud-Soudanais ayant fui la guerre civile dans leur pays.

«Deux employés ont été tués sur place», a indiqué ACF dans un communiqué publié jeudi soir. «Action contre la faim a suspendu certaines de ses activités à Gambela, mais maintient les activités considérées comme aide vitale». L’organisation humanitaire a également précisé être en contact avec «les autorités, qui enquêtent au sujet de l’attaque».

Le bureau du représentant des Nations unies en Ethiopie a condamné l’attaque. «Les attaques contre les travailleurs humanitaires se trouvant dans des véhicules clairement identifiés comme humanitaires constituent une violation des lois humanitaires internationales», a-t-il dit dans un communiqué.

Etiquette: ;